A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / actualités Kayes / Sociètés / Economie / Exclusivité avec le Directeur régional de l’INPS, Ismaël Diarra « Les objectifs de l’INPS de Kayes sont très ambitieux : Plus de 32 milliards de francs CFA » !

Exclusivité avec le Directeur régional de l’INPS, Ismaël Diarra « Les objectifs de l’INPS de Kayes sont très ambitieux : Plus de 32 milliards de francs CFA » !

Des objectifs atteints ou voire dépassés en 2017 – Quels rapports avec les assurés ? – Quelles relations avec les petits et grands employeurs ? – Les difficultés surmontées ? – Quelle politique de gestion des prestations ? – Plus de 32milliards de francs CFA à recouvrir en 2018 – Les acquis – Les obstacles – les défis – la vision pour cette année 2018. Pour comprendre la gestion de la Direction Régionale del’INSTITUT NATIONAL DE PREVOYANCE SOCIALE (INPS) Kayes, suivez cet entretien que le Directeur Ismaël Diarra a accordé au journal Kayes infos.

KayesInfos : Comment l’INPS de Kayes se porte de nos jours?

Ismaël Diarra : (rires), très bien ! L’année 2017 s’est bien passée grâce au Bon Dieu, même si elle a été émaillée de quelques incidents. Qu’à cela ne tienne, nous sommes là pour ça, nous avons su gérer ces problèmes et surmonter plusieurs difficultés. A ce jour nous pouvons dire que les relations sont au beau fixe entre l’INPS et ses assurés.

KayesInfos : Les objectifs de l’année 2017 assignés ont ils été atteints par la Direction Régionale de Kayes ?
Ismaël Diarra :Chaque année il y’a un objectif de recette de cotisation qui est fixé à chaque direction régionale de l’INPS et Kayes ne déroge pas à cet état de fait. Tout le monde sait que Kayes est une région très dynamique économiquement parlant, à savoir qu’on a beaucoup de sociétés minières ce qui fait d’ailleurs le charme de Kayes. A cet effet,une nouvelle société ouvrira bientôt ses portes à Kayes .Ceci nous fera du bien à n’en pas douter. L’objectif qui nous a été fixé au cours de l’année 2017 par la Direction Générale était un objectif ambitieux. Grâce au bon Dieu nous avons bien travaillé avec les employeurs ce qui nous a permis de faire de bonnes recettes,et du coup d’atteindre les objectifs à nous fixer voire les dépasser.

Kayesinfos : Parlez-nous M. le Directeur des différentes prestations de l’INPS.
Ismaël Diarra : L’INPS est là et sera toujours là pour les assurés sociaux c’est notre vocation. Avec la tête sur les épaules nous marchons vers l’avenir. Cet avenir c’est quoi ? C’est qu’au Mali aujourd’hui, les gens sont de plus en plus au courant de leurs droits. A cet égard en 2017 on a eu a traité beaucoup de prestations pour nos assurés dont les allocations familiales qui ont été d’ailleurs rehaussées à hauteur de130%, suite à cela même les travailleurs qui ne demandaient pas leurs prestations ont commencé à les demander. Avec l’engagement, nous avons su faire face à ces demandes. En ce qui concerne les accidents du travail et maladies professionnelles nous avons géré beaucoup de dossiers en 2017 et nous continuons à les gérer d’ailleurs puisque ce sont des dossiers qui sont traités au niveau de la structure centrale.Concernant les dossiers vieillesse, nous recevons à longueur de journée ces dossiers eut égard au départ à la retraites de pas mal de travailleurs dans la Région. C’est pour vous dire que nous sommes là pour ça et nous ne ménagerons aucun effort pour donner une entière satisfaction à nos assurés sociaux. Chacun peut s’assurer que son dossier sera bien traité.

KayesInfos :Quelles sont vos relations avec les immigrés retraités du droitFrançais ?
Ismaël Diarra : Vous savez la Direction Régionale de Kayes est une direction qui est particulière dans la mesure où elle gère les retraités français. Ce sont des personnes qui ont séjourné en France en travaillant sous la neige, le vent et la pluie. A la retraite, ils reviennent au bercail et demandent leurs pensions au pays d’accueil. Nous rassemblons les dossiers pour les envoyer en France pour traitement parce que c’est là-bas qu’ils ont travaillés et cotisés. Après traitement la France nous envoie leurs pensions. Les fonds ne viennent pas directement à Kayes, ils transitentpar la structure centrale avant la mise sur réseau. C’est à partir de ce moment que nous prenons le relais pour paiement. A Kayes, il existe une association des retraités français comme facilitatrice entre l’INPS et les assurés. Dans la gestion de cette pension, nous faisons tout pour que la pension puisse être payée à la bonne personne.
KayesInfos : Quel rôle joue ces pensions françaises?
Ismaël Diarra : Toutes les pensions jouent un grand rôleau Mali, Kayes ne déroge pas à cette règle. S’agissant du rôle économique de ces pensions à Kayes, c’est indiscutable, tout le monde sait l’argent est très important comme on aime à le dire « le nerf de la guerre c’est l’argent ». A Kayes il y’a peu de familles qui n’ont pas de ressortissants en France donc dans cette logique la place économique de la pension française est très importante, parce que cet argent si je peux m’exprimer ainsi permet à certaines personnes de faire vivre leur famille.
KayesInfos : Quels sont les objectifs assignés à la Direction régionale de Kayes en 2018 ?
Ismaël Diarra : Comme je l’ai dit plus haut, chaque année, toutes les régionsont un quota à recouvrer, Kayes étant une région minière par excellence nous avons pu atteindre nos objectifs en 2017.Le recul n’étant pas possible, nous allons continuer dans cette dynamique pour être encore plus performant. C’est dans cette optique, que de nouveaux défis doivent être relever. Au titre de l’année 2018, les objectifs fixés à la Direction régionale de Kayes sont très ambitieux et va au-delà de 32 milliards de francs CFA. C’est l’occasion pour moi d’exhorter les employeurs à s’exécuter par rapport aux paiements de leurs cotisations. Les employeurs sont nos partenaires, nous comptons beaucoup sur leur accompagnement
: «Employeurs les cotisations que vous versez servent à payer les prestations auxquelles ontdroit vos travailleurs ». Ces prestations sont : familiales l’accident du travail et maladie professionnelle et dans une large mesure l’assurance vieillesse ainsi quela gestion de l’assurance maladie obligatoire ou nous sommes OGD (Organisme Gestionnaire Délégué) au même titre que la caisse malienne de sécurité sociale.

KayesInfos : Aujourd’hui quel est le rapport entre la Direction et les grands employeurs sachant que Kayes est une grande région minière ?
Ismaël Diarra : A ce jour nous sommes satisfaits de nos relations avec les grands employeurs de la région, moi en tant que Directeur je me permets de féliciter tous les grands employeurs particulièrement les sociétés minières qui sont de grands pourvoyeurs de cotisation. A ce jour nous n’avons pas de problèmes avec ces grandes entreprises. Les problèmes auxquels nous sommes confrontés ce sont les petites et moyennes entreprises qui viennent s’immatriculer chez nous et disparaissent après. C’est le lieu de dire à tous nos partenaires que s’ils sont confrontés à des problèmes nos portes leur sont largement ouvertes. J’exhorte nos partenaires à nous accompagner tout au long de l’année 2018, comme ils ont eu à le faire en 2017 pour qu’ensemble nous puissions atteindre les objectifs à nous assigner.

Kayesinfos : M. le Directeur est ce que vous pouvez nous parlez des difficultés rencontrées ?
Ismaël Diarra : Dans tout travail il y’a des difficultés et tout travailleur rencontre des difficultés dans l’exécution de sa mission. J’ai l’habitude de le dire aux gens pendant nos réunions que : « quand vous ne rencontrez pas d’obstacles dans votre travail ça veut dire que vous n’avancez pas ». A ce jour dans la région nous sommes confrontés à des problèmes de compréhension des assurés par rapport à certains droits et je les demande de venir à l’INPS pour se renseigner. Nos portes sont grandement ouvertes et nous serons toujours là pour eux. Il y’a aussi des problèmes de paiements de cotisations des petites entreprises qui sont immatriculées chez nous. Il faut le dire il y’a beaucoup de petites entreprises qui viennent s’immatriculer pour l’obtention d’un marché et après elles mettent la clé sous le paillasson,elles disparaissent. A cet effetj’invite les assurés ainsi que les employeurs à venir nous voir pour qu’ensemble nous trouvions des solutions à nos problèmes.
KayesInfos : Comment sont vos assurés dans les autres cercles de la région ?
Ismaël Diarra : A ce jour l’INPS est dans une optique de déconcentration totale, c’est dire que l’INPS est en train de s‘installer dans chaque cercle du territoire, Kayes ne déroge pas à cet état de fait. Au jour d’aujourd’hui, nous nous déplaçons pour donner satisfaction aux assurés sociaux. Ceci est d’ailleurs une politique de la Direction Générale : « rapprocher l’INPS des assurés sociaux ».
KayesInfos : Quel appel avez vous à lancer surtout aux partenaires ?
Ismaël Diarra :je remercie d’abord tout le personnel de l’INPS Kayes qui n’a ménagé aucun effort pour donner satisfactions aux assurés sociaux et pour l’atteinte des objectifs ; jeremercie la population de Kayes pour sa franche collaboration et sa confiance ; ainsi que tous les partenaires de l’INPS Kayes en particulier les sociétés minières pour leur accompagnement. Je souhaite bonne et heureuse année 2018 à tous, en présentant au nom de la DirectionGénérale nos sincères excuses à chacun.

la rédaction

a propos de Michel Yao

Journaliste, Reporter, gestionnaire de la radio la Kayesienne.

Voir aussi....

L’UNION DES COMPTOIRS ET RAFFINÉRIES D’OR MALI veut organiser le secteur minier traditionnel du Cercle de kenieba

Dans le cadre de l’organisation du secteur minier traditionnel du Cercle de kenieba, une délégation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *