A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Accueil / actualités Kayes / Espace d'expression / Célébration de la journée mondiale de la radio : Kayes est encore loin de la réalité radiophonique

Célébration de la journée mondiale de la radio : Kayes est encore loin de la réalité radiophonique

C’est ce mardi 13 février 2018 que la journée mondiale de la radio est célébrée au Mali et partout dans le monde entier.
Comme chaque année, la date du ‘’13 février ‘’ est dédiée à la radio, pour faire l’état des lieux sur ce puissant instrument de communication et rassembleur de toutes les identités culturelles de diverses horizons de la planète.
Pour l’édition 2018 de la Journée mondiale de la radio, l’Unesco la dédie au sport.
Dans une déclaration rendue publique à l’occasion de l’événement, la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, a appelé à une couverture médiatique plus équitable des athlètes féminines aux Jeux Olympiques et paralympiques d’hiver 2018 « La lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes est au cœur de notre engagement. Aujourd’hui, à peine 4% de la couverture sportive sont dédiés au sport pratiqué par les femmes. Par ailleurs, seulement 12% d’informations sportives sont présentées par des femmes », a déclaré Audrey Azoulay, dans son message et de conclure « L’Unesco agit pour améliorer la couverture des sports féminins, lutter contre la discrimination sexuelle sur les ondes, défendre l’égalité des chances dans les médias sportifs. La tâche est immense ».
Au regard de la déclaration de la directrice générale de l’Unesco, la réalité est triste à Kayes l’un des cercles du Mali à avoir plus d’une vingtaine de radios locales dont le professionnalisme est encore loin par faute de personnel qualifié.
Étant nombreuses dans les radios de la place, elles sont peu à s’intéresser à la vie sportive.
Que faire pour renverser cette tendance et amener les femmes à s’intéresser au sport dans leurs différents médias ?
Le sport n’est qu’une partie de cette défaillance de manière globale dans le monde des médias plus précisément à Kayes ou certaines radios de la place dévient clairement leur cahier de charge. Méconnaissance ou manque de vision ? beaucoup restent à faire dans le secteur du paysage médiatique à Kayes.

Michel Yao

a propos de Michel Yao

Journaliste, Reporter, gestionnaire de la radio la Kayesienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *